Marques Pays / Marques et Démocratie

IMG_6316J’ai assisté le 30 janvier à la conférence « Marques Pays / Marques et Démocratie » au Collège des Bernardins. Cette conférence s’inscrit dans le cadre du cycle des conférences sur « La Marque dans tous ses états », en partenariat avec l’École de la Communication de Sciences Po et de Stratégies Magazine.

IMG_6772Autour de la table animée par Denis Gancel, spécialiste de la Marque et auteur de La France est une chance, 3 invités : Marcel Botton, économiste et Fondateur de Nomen ; Stéphane Rozès, président de Cap et enseignant à HEC et Sciences-Po ; Raphaël Enthoven, professeur en philosophie.

Qu’est ce qu’une Marque ? Avant d’être un mot la Marque est un Signe, il sert à distinguer un produit ou un service et peut être représenté par une personne physique ou morale. La Marque aide donc à choisir…

Les hommes politiques sont ils des marques ?
Oui, puisqu’on peut les choisir, c’est le principe de la démocratie.
Tel un produit, le Politique a besoin d’exister, d’être connu et il doit nous donner envie et être attractif pour qu’on le choisisse !

L’exemple des affiches électorales répond à ces critères : une photo bien choisie, maquillée et retouchée associée à un slogan ! On nous vend une Marque et pas une réalité ; ainsi les candidats sont déguisés en candidat.
Ce qui compte n’est pas ce qu’on croit mais ce qu’on voit ! Le Politique doit incarner un dogme, un parti… Les affiches sont prisonnières de leurs intentions et sont un magnifique outil pédagogique… il faut pour cela bien choisir l’agence de Communication !!!

Par définition l’Homme Politique n’a pas de limite dans le temps, il fait partie dans l’Histoire, mais c’est un produit à l’échelle d’un marché national contrairement à un produit qui a pour vocation le marché mondial.

Le vote est un acte gratuit, l’acte d’achat lui est payant !

Les Pays sont-ils des Marques ? Oui puisque chaque pays a une image bien typée, une mémoire plus ou moins vivace qui fait son Histoire, de plus les ressources d’un pays aident à affirmer le dynamisme économique, les valeurs aident à catégoriser un pays ou un ensemble de pays par leurs similitudes culturelles par exemple.

Il se peut toutefois que les valeurs se métamorphosent en folklore, comme la France associée à la bonne bouffe, l’Allemagne à la rigueur !
Alors que dire du patriotisme, qui va de pair avec la « démondialisation »… le débat est ouvert.

Pour suivre l’actualité des conférences 2013 http://www.collegedesbernardins.fr/index.php/rencontres-a-debats/conferences-a-tables-rondes/cycle–la-marque-dans-tous-ses-etats.html

Publicités