Marcel Breuer / Design & Architecture

Marcel Breuer, Cité de l'Architecture ParisLa Cité de l’Architecture et du Patrimoine présente une excellente rétrospective produite par le Vitra Design Museum sur l’architecte/designer Marcel Breuer. Connu du grand public davantage pour ses créations de Mobilier, Marcel Breuer a pourtant été un acteur majeur dans l’Architecture du XXème siècle. J’ai beaucoup aimé cette exposition qui accorde une part égale aux deux disciplines, dont la scénographie sobre et efficace est organisée autour des matières : le métal, le bois, l’aluminium, le contreplaqué et les motifs : le porte-à-faux, les formes et textures cristallines.

Breuer, fauteuil B3 dit WassilyNé en 1902 en Hongrie, Marcel Breuer deviendra dès l’âge de 23 ans le chef de l’atelier Meubles du Bauhaus à Weimar, c’est à cette époque que son intérêt pour les tubes métalliques verra le jour avec la création du fauteuil « B3 », qui sera rebaptisée « Wassily » en hommage à son ami le peintre Kandinsky et la chaise « B9 » dont la production industrielle sera confiée à l’entreprise Thonet, célèbre pour sa mythique chaise en bois cintré.

Il quittera cette école en 1928 pour ouvrir un bureau d’architecture à Berlin où il travaillera essentiellement sur des projets d’aménagements privés. Avec son ami et mentor, Walter Gropius, Marcel Breuer fuira l’Allemagne nazie pour l’Angleterre afin de rejoindre 2 ans plus tard les Etats Unis, dans le Massachusetts où il enseignera à la Harward Architecture School. A la fin de la guerre il voit un regain de commandes et ouvrira un bureau à New York.

Marcel Breuer, Unesco ParisEn association avec Pier Luigi Nervi et Bernard Zehrfuss, il honorera la commande de la France pour la création du siège de L’UNESCO à Paris. Ce projet d’architecture le propulsera au devant de la scène internationale, il deviendra très vite un maître dans l’art de travailler le béton.

Marcel Breuer, Hôtel Le Flaine

En 1959, le géophysicien Eric Boissonnas et l’architecte suisse Gérard Chervaz lui commanderont un gigantesque projet en Haute Savoie, celui de créer la station de sports d’hiver de Flaine, elle sera inaugurée 9 ans plus tard. Pour ce faire Marcel Breuer choisira la préfabrication des éléments architecturaux en béton dont les parements de façade à pointes de diamant seront acheminés de la vallée jusqu’à la station par téléphérique. L’hôtel « Le Flaine » avec son porte-à-faux sur la falaise rocheuse est classé monument historique.

Breuer, Whitney Museum of American Art de New YorkLe Whitney Museum of American Art de New York, inauguré en 1966, marquera le sommet de sa carrière, toujours et encore cette impression de vertige avec le porte-à-faux des gradins inversés.

Tous les projets de Marcel Breuer, dont une grande proportion d’édifices religieux, font ressortir son appétence pour le béton, cette matière sera traitée sous toutes ses formes, avec des parois hyperboliques-paraboliques, des traitements de surfaces qui donnent avec le jeu de la lumière des motifs significatifs et très reconnaissables de son architecture dite « brutaliste », toujours tournée vers la répétitivité des éléments.

Ces quelques images vous permettront d’apprécier comme il se doit ce grand Architecte qui a très bien su faire le grand écart entre Architecture monumentale et Mobilier !

L’exposition se poursuit jusqu’au 17 juillet 2013, ne la manquez pas ! http://www.citechaillot.fr/fr/expositions/expositions_temporaires/24941-marcel_breuer_1902-1981_design_architecture.html

Publicités

Une réflexion au sujet de « Marcel Breuer / Design & Architecture »

Les commentaires sont fermés.