Design Tour à Lyon, 2013

logoParcours urbain itinérant (Bordeaux, Nantes, Lyon, Montpellier et Marseille), la 2ème édition du Design Tour, autour de la thématique « TERRITOIRE(S) », était de passage dans la capitale des Gaules du 6 au 10 Novembre 2013 dans des lieux atypiques, boutiques et galeries.

L’ancien garage Citroën, bel exemple de l’architecture Art Déco, a hébergé les exposants itinérants comme : Le Carré Orange,  RADO Star Prize (déjà vus durant la Paris Design Week à la Cité de la Mode et du Design), mais aussi : Intérieurs Cuir Acte 3, Homework/une école stéphanoise, Japan Best, le VIA, le concours de sac de recyclage pour Nespresso et le Village des créateurs. Quelques images :

Sur la Presqu’île, quelques boutiques visitées qui ont retenu mon attention pour avoir joué le jeu de l’évènement et créé des vitrines spéciales !

 

Design Tour Lyon / CCI, conférences du 8 NovembreEn marge de cet événement, Sophie Billa de la Chambre du Commerce et de l’Industrie de Lyon organisait des conférences autour du design. Un bref résumé des deux que j’ai suivies.

Design Tour Lyon / Edith Keller / Carlin International

La première conférence avait pour sujet : « les Tendances dans la Maison en 2014 » par Edith Keller, directrice du bureau de tendances Carlin International

Groupe d’anticipation créative, à la fois expertise marketing, agence de style et de communication, les fondamentaux des études sont basés sur l’analyse et l’intuition.

3 étapes significatives :

  • l’Actualisation (0 à 6 mois), c’est dynamiser la création à court terme.
  • la Tendance (18 à 24 mois), c’est renouveler l’air du temps en faisant émerger les courants par rapport à l’histoire, à l’ADN des marques.
  • la Prospective (3 à 5 ans), c’est inventer « demain » et être visionnaire en s’appuyant sur des études démographiques, sociologiques, politiques, économiques…

L’étude de 2011 sur les tendances été 2014 montre un besoin d’optimisme, symbolisée par la couleur « jaune » et ses coordonnées, le soleil entre et rayonne dans nos intérieurs ! Des valeurs fortes sont véhiculées, telles que :

  • la complicité, le partage avec les projets « co », de la consommation collaborative, co-voiturage, co-location… à l’hédonisme avec ses petits bonheurs quotidiens au moindre effort ! En architecture le « modulable » s’implante de plus en plus avec les bois clairs associés aux résines, caoutchouc…
  • La discrétion, la maîtrise de l’intimité et du mystère prennent de plus en plus de sens : en architecture, les espaces voilés/ouverts, les matières luisantes aux couleurs crépusculaires mais à la fois techniques qui appellent au toucher…Design Tour Lyon / Edith Keller / protéger la vie privée

Design Tour / Georges Verney-CarronLa deuxième conférence avait pour sujet : « l’Identité de la ville par l’Accessoire » par Georges Verney-Carron, galeriste et créateur du Groupe Communiquez, Communication et Conseil en Design, Art-Architecture, Scénographie.

Design Tour / Georges Verney-Carron, ville de LondresPassionnante conférence par un homme passionné et passionnant, qui a su capter son auditoire en dressant le portrait des villes emblématiques telles que Barcelone, New-York, Londres, Lisbonne, Moscou, Prague… qui par leur personnalité forte due à leur héritage naturel, topographique et architectural mais aussi par l’environnement urbain fonctionnel (parc public, parking, trottoirs, mobilier urbain, signalétique, abribus…) mais aussi par les transports (bus, tramway, métro et les taxis) ont toutes, une identité à nulle autre comparable ! En effet il suffit de quelques codes pour identifier une ville.

C’est dans cet état de fait et en tant que lyonnais, que Georges Verney-Carron a beaucoup oeuvré pour la ville de Lyon en imposant l’Art dans les 16 parkings publics, en associant un architecte à un artiste. C’est l’exemple extraordinaire du Parc Auto des Célestins, projet de Michel Targe, Jean-Michel Wilmotte et Daniel Buren qui ressemble à une ruche. Dans le vide central, Daniel Buren a installé un miroir facetté et rotatif, donnant une vision magique sur la rampe hélicoïdale, grâce à un périscope installé sur la place. Ainsi intérieur et extérieur ne font qu’un… c’est pour moi un merveilleux exemple d’architecture urbaine, une oeuvre d’Art !

Aujourd’hui, la ville de Lyon entre dans la modernité avec le projet de la Confluence, initié en 1996 par Raymond Barre. Il avait su croire en la réhabilitation de la pointe sud de la presqu’île, terrains en friche délaissés pour le projet par le marché gare, les industries, prisons… et ainsi engager la ville à construire son patrimoine de demain.

Georges Verney-Carron présentait dans sa galerie située à la Confluence, quelques artistes dont Jean-Sébastien Poncet, créateur de mobilier urbain installé à Saint Etienne. Mi-sculpture mi-design les bancs aux allures d’animaux ravissent les petits et les grands ! Mais aussi une composition de 16 luminaires en Corian de Victoria Wilmotte et des compositions de céramique de l’artiste péruvienne Patricia Canet, moulages de nos emballages, une archéologue des temps modernes  !

Vous l’aurez compris, j’aime ma ville natale ! Venez la visiter et laissez vous guider par son histoire ancienne et contemporaine…

Publicités